QUI SUIS-JE ?

A propos de moi

ouvert depuis 2007

Un atelier de lutherie au Pays Basque

Dans son atelier, situé à La Bastide Clairence, bastide Navarraise classée parmi « les plus beaux villages de France », règne une atmosphère bien particulière… Tapissé de guitares, de basses, ukulélés, mandolines, oud et autres instruments à cordes pincées, il fleure bon les senteurs pointillistes du copeau de bois fraichement coupé. Dans cet écrin paisible, Xabina peut se consacrer à la création de guitares acoustiques, qu’elle conçoit entièrement à la main, avec un souci de perfection.
Xabina réalise dans son atelier tous types de travaux, des réglages les plus simples aux restaurations les plus délicates. Elle travaille toujours avec le même soin, quelque soit le modèle ou la valeur de votre instrument. N’hésitez pas à la contacter pour tout renseignement complémentaire.

LUTHIère et passionnée

La luthière

FORMATION A LA LUTHERIE

En 2005 j’intègre l’ITEMM (Institut Technologique Européen des Métiers de la musique du Mans 72000), pour y suivre une formation de Luthier en Guitare, dont je sortirai diplômée. Durant ma formation, j’ai eu l’immense chance de rencontrer le luthier Antonio Arroyo, qui m’a offert du temps précieux de formation, d’échanges nourris et des conseils très avisés. Je ne le remercierai jamais assez pour son soutien dans ce projet

L'ATELIER DE LUTHERIE

2007 mon rêve se réalise enfin, mon atelier de lutherie ouvre ses portes. Je me suis très vite passionnée pour la restauration d’instruments anciens. C’est pour moi une source d’inspiration intarissable ! J’ai pu découvrir des époques, des esthétismes, des savoir-faire malheuresement abandonnés. Aujourd’hui, largement influencée par ces techniques, je développe mes propres méthodes que j’affûte au fil de mes années d’expérience.

13 ANS d'expérience

Mon savoir-faire

Quel que soit le modèle que je réalise, toutes mes guitares sont travaillées avec le plus grand soin et répondent toutes à certaines exigences: qualités ergonomiques, clarté, équilibre et richesse du timbre , précision des notes.
Mes guitares sont entièrement réalisées à la main, me permettant de garder une maîtrise totale de chacune des étapes de construction, allant du choix des bois, en passant pas les débits, l’assemblage et ce jusqu’au vernis final.
Mon travail exigeant et minutieux privilégie une lutherie de qualité qui s’appuie sur l’élégante sobriété des formes et du choix de bois de qualité que je travaille avec le plus grand soin.

Mon travail est largement influencé par la lutherie traditionnelle Espagnole que j’associe aux techniques ancestrales acquises lors de mes différentes restaurations d’instruments anciens.  Tous le montage de mes guitares est réalisé sur une « solera »me permettant ainsi de ne jamais contraindre le bois mais plutôt de le guider dans tout le processus. Tous les assemblages sont réalisés à la colle naturelle (colle d’os, de poisson, de nerf…) choisie en raison de ses qualités inégalées. ​La fermeture finale de l’instrument est effectuée à la corde, me permettant un serrage homogène sans exercer de force sur l’instrument.

Mes guitares sont largement inspirées par celles de Grands Maîtres tels que Antonio de Torres, Robert Bouchet, Daniel Friedrich, Santos Hernandez. J’y apporte toutefois quelques modifications. Le barrage de mes guitares est essentiellement constitué de 5 ou 7 barres (suivant le modèle) déposées en éventail et affinées en fonction du bois de la table et du résultat final recherché. J’appose également une barre d’âme sous le chevalet qui confère à mes guitares une signature sonore propre. Toutes mes rosaces sont  fabriquées à la main et sont d’ailleurs souvent influencées par des courants esthétiques que j’affectionne particulièrement.

J’utilise des bois de différentes provenances, mon « trésor » se constitue de Palissandre, Ebène, Epicéa Européen et Englemann, Red Cédar, Cédro du Honduras, Padouk, Erable ondé, Cyprès d’Espagne, Citronnier de Ceylan, Noyer Européen, Acajou… Je les choisi avec soin pour leur qualités sonores et leur beauté inégalée.

Pour le vernis de mes guitares, je privilégie un vernis gomme laque que je fabrique moi-même et que j’applique au tampon.
A travers cette technique, la faible quantité de vernis appliquée n’altère pas la vibration de la table d’harmonie tout en révélant la beauté de la veine du bois..

Les artisans du son

France3, le magazine du Pays Basque du 13 mai 2017.

C’est une profession qui se raréfie, mais dans laquelle les machines n’ont pas encore remplacé complètement la main de l’homme. Au Pays basque, une poignée d’artisans perpétue un savoir-faire ancestral : l’art de la lutherie.

Retour haut de page